Depuis que j’ai débuté ce site je remarque de plus en plus que les gens ne savent pas trop comment interpréter les couleurs sur les photos d’objets célestes quelconque et je trouve que c’est assez important d’en parler, donc, parlons-en.

Il faut savoir que les photographies époustouflantes prisent par les télescopes spatiaux tel que Hubble ou Spitzer sont prisent en niveau de gris (c’est à dire avec différentes teintes de gris) et que des filtres sont utilisés par-dessus selon les longueurs d’ondes de la lumières que l’ont souhaites traitées. Ces photographies prisent avec des filtres différents sont alors très souvent assemblées pour former ce que l’ont appel une image composite, c’est à dire une seule photographie construite à partir de plusieurs images du même objet avec une longueur d’onde lumineuse différente. Il est également possible de faire apparaître l’infrarouge ou l’ultraviolet.

Ces filtres permettent également de mettre en avant des gaz qui ne sont pas visibles à l’œil nu (hydrogène, azote ou hélium par exemple) ou des nuages de très fines poussières.

Une autre technique consiste à exagérer certaines couleurs normalement non perceptibles pour mettre en avant une différence géologique du sol par exemple.

Voici une série de comparaisons qui devraient vous parler un peu plus :

lunecover1

Voici la Lune telle que nous avons l’habitude de la voir.

serveimage

Et voici la Lune colorisé avec une forte exagération des couleurs. (crédit : Baudouin Martineau)


heic0910e

Nébuleuse de la Carène

heic0910f

Nébuleuse de la Carène en infrarouge


The NASA/ESA Hubble Space Telescope has captured a new image of the galaxy NGC 1132 which is, most likely, a cosmic fossil - the aftermath of an enormous multi-galactic pile-up, where the carnage of collision after collision has built up a brilliant but fuzzy giant elliptical galaxy far outshining typical galaxies. NGC 1132, together with the small dwarf galaxies surrounding it, are dubbed a "fossil group" as they are most likely the remains of a group of galaxies that merged together in the recent past. In this Hubble image, NGC 1132 is seen surrounded by thousands of ancient globular clusters, swarming around the galaxy like bees around a hive. These globular clusters are likely to be the survivors of the disruption of their cannibalised parent galaxies that have been eaten by NGC 1132 and may reveal its merger history. In the background, there is a stunning tapestry of numerous galaxies that are much further away.

Galaxie NGC 1132, constellation de l’Eridan.

This image of the elliptical galaxy NGC 1132 combines an image from NASA's Chandra X-Ray Observatory obtained in 2004 with images from the NASA/ESA Hubble Space Telescope made in 2005 and 2006 in green and near-infrared light. The blue/purple in the image is the X-ray glow from hot, diffuse gas. The giant foreground galaxy, numerous dwarf galaxies in its neighbourhood, and many much more distant galaxies in the background are seen in visible light.

Galaxie NGC 1132 avec rayon-X

Pour aller plus loin / sources :

http://www.slate.fr/story/10331/pourquoi-les-photographies-de-lespace-sont-si-jolies

http://www.franceculture.fr/sciences/espace-dans-loeil-du-telescope#

http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/2430/09•Petremand.pdf

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronomie-astrophotographie-lune-couleurs-34908/

https://www.spacetelescope.org/images/heic0910e/

https://www.spacetelescope.org/images/heic0910f/

https://www.spacetelescope.org/news/heic0804/

http://spacetelescope.org/images/opo9914d/

Twitter Facebook Google Plus

Laisser une réponse